Rachat de crédit après 60 ans

Rachat de crédit après 60 ans

La fin de la vie professionnelle doit être anticipée. Le passage à la retraite induit une baisse inévitable des revenus comprise entre 25 et 50%, sans réduction pour autant des charges quotidiennes. Le rachat de crédit peut être une bonne solution afin de pouvoir alléger la charge financière qui pèse sur le ménage et anticiper la baisse des revenus.

La restructuration des crédits est une opération financière, un type de prêt qui peut être souscrit auprès d’un organisme financier.

Le principe est de regrouper l’ensemble des crédits de l’emprunteur (immobilier, auto, travaux, ou personnel) en un seul prêt à taux fixe et unique.

La durée de remboursement est rallongée et en contrepartie les mensualités sont réduites. Le prêt est octroyé en adéquation avec la capacité de remboursement du débiteur.

Être à la retraite, ça veut dire quoi ?

rachat de crédit quand on est retraité : bon plan ou pas ?
rachat de crédit quand on est retraité : bon plan ou pas ?

Peut être qualifié de retraité quelqu’un qui s’est retiré de la vie active ou mondaine.

Il s’agit d’une personne qui s’est retirée d’un emploi, et qui a droit à une pension. La personne en pré-retraite ou le retraité aura déposé un dossier dans sa caisse de retraite pour faire valoir ses droits.

Une fois le dossier terminé, il reçoit une notification de retraite : c’est le document officiel qui atteste de sa qualité de retraité selon le régime (régime général ou régime spécial par exemple). Le point de départ de la retraite et le montant de cette dernière sont officiellement adressés dans la notification de retraite : il justifie de la qualité de retraité. Cette notification est transmise à la caisse primaire d’assurance maladie.

Après 60 ans, le rachat de crédit reste possible. Les établissements de crédit fixent néanmoins un âge limite de fin de prêt qui varie de 85 à 95 ans.

Il sera de 85 ans maximum lorsque l’emprunteur est un locataire et de 95 ans lorsque l’emprunteur est propriétaire. De plus, il est exigé de justifier d’une capacité de remboursement confortable et d’une assurance emprunteur.

Qu’est-ce que les établissements de crédit vont vérifier :

  • vos revenus stables
  • l’âge de départ à la retraite
  • les revenus actuels et futurs afin de se faire une bonne idée de la situation de l’emprunteur au moment de sa demande.

Quels types de crédits peuvent être rachetés après 60 ans ?

Plusieurs crédits peuvent être rachetés :

  • Dettes fiscales
  • Dettes personnelles (crédit à la consommation, prêt auto, etc…)
  • Dettes immobilières

La nature du rachat dépendra du crédit majoritaire parmi le regroupement de prêts. Si c’est le crédit immobilier qui représente la plus grande partie, le rachat obéira aux règles du crédit immobilier. A l’inverse il s’agira d’un rachat de crédit.

Un prêt dans le cadre de cette opération financière (le regroupement de crédits) peut être souscrit avec une garantie ou non. Tout dépendra de la situation de l’emprunteur. La garantie est appréciée par les établissements de crédit parce qu’elle offre une sécurité. L’établissement de crédit pourra se tourner vers cette garantie en cas de défaut de paiement du débiteur. La garantie peut être réelle ou personnelle (placement financier, un bien, une caution. Sans garantie, l’emprunteur aura un crédit avec un taux très élevé.

Le montant maximum d’un rachat sans garantie est de 200 000 € pour une durée limite de 15ans.

Si le besoin est plus élevé ou sur une durée plus longue, il faut obligatoirement avoir souscrit une garantie.

Pourquoi faire un rachat de crédit après 60 ans ?

comment réaliser un rachat de crédit quand on a plus de 60 ans ?
comment réaliser un rachat de crédit quand on a plus de 60 ans ?

Le rachat de crédit est accessible en principe à tous. Le rachat de crédit après 60 ans répond à deux problématiques :

  • Diminution des mensualités avant la retraite
  • Ajustement du budget en faisant baissé les mensualités parallèlement à la baisse de revenus

A cette âge, l’établissement financier s’intéresse à l’âge de l’emprunteur aura à la fin du rachat de crédit. Cela peut courir jusqu’à 85ans ou 95ans selon les garanties apportées.

Anticiper baisse de revenus de pension retraite

Avec une baisse de revenus de 25 à 50% selon les catégories professionnelles, le passage à la retraite doit être préparé car étant une étape marquante dans la vie de tout individu. Le regroupement de crédit est une solution pour anticiper et ajuster le futur budget. Cette opération financière peut faire diminuer les mensualités jusqu’à -60% de leur montant initial. Pour cela, les prêts conso et les crédits immobiliers sont soldés avec un nouvel échéancier mis en en place. Ainsi la mensualité (du nouveau prêt consenti grâce à l’opération de regroupement) est mieux adaptée aux futurs revenus.

Regrouper les crédits en 1 seule mensualité allégée

A 60ans il est possible d’être en retraite ou pré-retraite en principe en France. L’âge légal est fixé à 62ans avec des dérogations selon la branche d’activité et les contraintes liées au métier. Les caisses de retraite proposent des simulations personnalisées. Au passage à la retraite, la règle c’est la baisse de revenus. Si à ce moment le futur retraité a cumulé des dettes, cela aura un poids sur le reste à vivre et le budget d’une manière générale. La solution pour pouvoir s’en sortir et éviter le surendettement, c’est le regroupement de crédit. L’avantage c’est que l’opération va adapter les mensualités au futur revenu. On aura une seule mensualité et une certaine clarté au niveau du budget.

Prévoir de nouveaux investissements

A la retraite, on a tout le temps de bricoler, voyager, faire des travaux pour améliorer son logement ou profiter de sa retraite paisiblement dans les loisirs. Le rachat de crédit permet ainsi de pouvoir dégager de la trésorerie pour ce type de projet tout en maîtrisant son budget.

Avantages des seniors

  • historique de tenue de compte : dû à leur âge, les seniors ont plus de relevés bancaires pouvant justifier leurs revenus stables.
  • souvent propriétaire d’un bien immobilier : les plus de 60 ans sont plus fréquemment propriétaires de leur maison ou appartement. Être propriétaire est un avantage certain pour les organismes financiers qui pourront s’en servir comme garantie en cas de défaut de paiement.
  • stabilité des revenus des pensions retraite : les pensions de retraite comme les revenus des fonctionnaires sont perçus comme des revenus dits stables. Les organismes prêteurs sont donc plus conciliants pour aider les retraités à racheter leurs crédits.

Quels sont les avantages du rachat de crédit pour les séniors ?

  • Rassemblement des en-cours en une seule créance : toutes les mensualités de tous les crédits sont rassemblés en une seule mensualité allégée.
  • Avoir une seule mensualité donc de la visibilité au niveau budgétaire : Simplification du budget pour avoir une seule ligne de crédit qui est prélevée à une date fixe.
  • Avoir un seul point de contact pour interlocuteur : vous n’avez plus 5 ou 6 interlocuteurs mais un seul organisme qui s’occupe de regrouper toutes vos dettes et de diminuer vos mensualités au maximum.
  • Éviter le surendettement : si les dettes s’accumulent, le taux d’endettement peut aussi à terme s’envoler. Un accident de la vie est vite arrivé, surtout quand on passe un certain âge, et le risque de surendettement avec.

Quels sont les inconvénients du rachat de crédit pour les séniors ?

  • Durée de prêt limité : après 60 ou 65 ans, il sera plus rare de pouvoir emprunter sur de longues périodes sans avoir de grosses garanties.
  • Assurance excessive : en cas de maladie, l’assurance de prêt deviendra rapidement excessive. Dans tous les cas, une assurance de prêt sera presque obligatoire pour réaliser le rachat de crédit même si vous n’avez pas de contre indication médicale.

Quelles sont les étapes pour un rachat de crédit en préretraite ?

Pour que le regroupement de crédit soit avantageux, il faut se concentrer sur le taux d’emprunt et les coûts suivants :

  • Frais de dossier à verser au nouvel établissement financier
  • Les indemnités de remboursement anticipé (IRA) redevables à l’organisme prêteur chez lequel le crédit initial a été souscrit
  • Les frais de l’assurance de crédit
  • Les frais de garantie (main levée d’hypothèque, nantissement, etc…)

Il y a un principe toutefois à prendre en compte : plus l’emprunteur prend de l’âge, a des antécédents médicaux et/ou le risque d’apparition des maladies s’accroit, plus il est sujet au règlement de surprimes conséquentes.

La solution est la délégation d’assurance pour pouvoir comparer et opter pour le tarif concurrentiel. Pour ce qui concerne les personnes qui ne parviennent pas à s’assurer pour le rachat de crédit, il est possible d’avoir recours à la convention AERAS (s’assurer et emprunteur avec un risque aggravé de santé)

La convention AERAS

La convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un risque aggravé de santé) est une convention française qui vise à améliorer l’accès au crédit pour les personnes malades ou qui l’ont été.

Elle a été signée par les professionnels de la banque et de l’assurance, les associations et les pouvoirs publics le 6 juillet 2006 et elle est entrée en vigueur au début de janvier 2007. Elle remplace la convention Belorgey, qui avait déjà permis des avancées importantes : 99,7 % des demandes de crédits présentées ont pu bénéficier d’une offre d’assurance.

La loi du 31 janvier 2007 consacre les principes de la nouvelle convention, les modalités relevant du texte conventionnel.

Les étapes sont communes à tous les profils en pré-retraite avec quelques petites subtilités que nous allons aborder :

  • Etude de la faisabilité de la demande
  • Remise du dossier
  • Réponse de l’organisme prêteur
  • L’établissement financier peut exiger des garanties pour se prémunir des risques de défaut de paiement (prélèvement direct de la mensualité sur la retraite, hypothèque pour les propriétaires, un Co-emprunteur, une assurance, etc…)

Le rachat de crédit pour un retraité locataire

Il peut obtenir le rachat de ses crédits pour une durée maximale de 12 ans.

C’est intéressant pour un retraité qui cumule un certain nombre de crédits à la consommation.

Le poids de ces derniers peut être un frein budgétaire pour le futur retraité si ce dernier envisage des projets futurs.

Le rachat de crédit pour un retraité propriétaire

Lorsqu’il s’agit d’un propriétaire, il est possible de regrouper des crédits à la consommation avec un emprunt immobilier en cours de remboursement. Il faut pour cela que le crédit immobilier représente 60% de l’encours total du regroupement des crédits.

Moins risqué, le profil de senior propriétaire est par définition plus aisé dans l’octroi d’un rachat de crédit.

Si le senior a achevé le remboursement de son prêt immobilier, il peut justifier d’une bonne capacité d’emprunt.

Le rachat de crédit immobilier pour un retraité

Dans le cas d’un rachat de crédit immobilier, il faut une prise de garantie. L’opération financière correspond à ce que l’on appelle un rachat de crédit avec une garantie hypothécaire.

Garantie hypothécaire

L’établissement financier prêteur se protège ainsi en cas de défaut de règlement liés au décès de l’emprunteur par exemple, un accident de la vie, une perte ou chute de revenus.

Le montant de l’hypothèque équivaut au prix du bien immobilier sur le marché auquel est appliquées une décote comprise entre 10 et 25%.

Le notaire est l’intermédiaire obligatoire de cette opération. Si une hypothèque a été consentie préalablement, il n’est possible de la reconduire pour le rachat de crédit. Exception toutefois en cas d’hypothèque rechargeable ou lorsque le rachat de crédit est fait auprès du même établissement.

Dans ce cas, on parle de renégociation du crédit (renégociation du taux d’emprunt par exemple du crédit immobilier). Le recours à l’hypothèque n’est pas une obligation.

L’emprunteur peut recourir à d’autres formes de garanties :

  • Caution d’un organisme
  • Caution d’une personne physique ou d’un garant
  • Le nantissement d’un placement ou d’un contrat d’épargne (assurance-vie, compte à terme, etc…)

Christilla Belporo

Journaliste de formation et spécialiste de la presse écrite, propose une rédaction optimisée de vos contenus multiples supports (thématiques abordées : économie, droit, coaching et relation d'aide)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.