Rachat de crédit pour travailleur indépendant

rachat de crédit quand on est travailleur indépendant, comment faire ?

Tout comme un salarié, un travailleur indépendant peut bénéficier d’un rachat de crédit. Toutefois, l’opération ne pourra se faire que sous certaines conditions. On vous explique tout !

Travailleur indépendant calculant le cout du rachat d'un crédit
Travailleur indépendant calculant le cout du rachat d’un crédit

Le rachat de crédit pour travailleur indépendant, qu’est-ce que c’est ?

Le rachat de prêt pour les travailleurs indépendants consiste pour un travailleur non salarié à se faire racheter ses différents crédits par un établissement financier. L’intérêt de cette opération est qu’elle lui fait profiter de mensualités allégées et d’un meilleur taux.

Il faut savoir que le rachat de crédit se rapproche plus de la renégociation de prêt que de l’effacement des dettes. Cette renégociation permet au travailleur indépendant de rassembler ses prêts (conso et immo) en une seule mensualité pour fluidifier sa trésorerie. 

En revanche, renégocier un prêt et le racheter sont différents en ceci que la renégociation s’effectue chez le banquier du travailleur qui lui a accordé le prêt initial tandis que le rachat s’effectue par l’intermédiaire d’un organisme financier spécialisé dans les opérations de regroupement de prêts. 

Comment bénéficier d’un rachat de crédit pour Travailleur indépendant ?

Quelles sont les conditions à remplir ?

Dans une profession libérale, il n’est pas possible de prouver la source de ses revenus comme le fait un salarié avec un bulletin de paie. Pourtant, le travailleur indépendant doit apporter la preuve qu’il bénéficie d’une situation professionnelle stable lui permettant d’éviter le surendettement.

Les pièces justificatives que la banque étudie dans ce cas sont :

  • Le bilan de son activité pour juger de sa bonne santé financière. Généralement, les banques exigent les deux derniers bilans lors de l’étude de faisabilité
  • Un micro-entrepreneur doit déposer une attestation de déclaration URSSAF

Ce qui intéresse le plus l’organisme prêteur, c’est la capacité de remboursement des emprunteurs. Il va donc étudier son taux d’endettement et son reste à vivre avant d’accorder un prêt immobilier ou un crédit à la consommation.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez ajouter un co-emprunteur. Cependant, le co-emprunteur devra disposer d’un statut de salarié en CDI.

L’emprunteur doit déposer sa demande de rachat avec les justificatifs auprès d’une banque concurrente susceptible de racheter son crédit immobilier. Lorsqu’elle consent à racheter les crédits, la banque établit un nouveau contrat de prêt dans lequel de nouvelles conditions sont énoncées. Elle va ensuite rembourser le montant total du capital restant dû à l’établissement prêteur initial.

En plus du montant du remboursement, la banque du prêt initial va exiger le règlement des frais de remboursement anticipé. Cette indemnité ne peut pas dépasser 3% du capital restant dû et se rapporte à 6 mois d’intérêt. Dans ce cas, la banque qui effectue le rachat du crédit peut décider de déposer une caution ou une garantie hypothécaire pour les prêts immobiliers.

Quels indépendants sont concernés ?

Concrétisation d'un rachat de crédit indépendant
Concrétisation d’un rachat de crédit indépendant

Les professionnels qui peuvent profiter d’un rachat de crédit sont assez diversifiés. Il s’agit de travailleurs non-salariés dont les revenus fluctuent et qui accumulent des emprunts dans le but de faire marcher leurs activités.

On distingue :

  • Les professions libérales réglementées ou non réglementées
  • Les présidents de sociétés commerciales (SAS, SA, SASU, etc.)
  • Les chefs d’entreprise gérants de SARL, SNC, EURL
  • Les exploitants agricoles
  • Les commerçants et artisans
  • Les auto-entrepreneurs.

Liste des pièces justificatives

Ajouter les pièces justificatives demandées pour les principales catégories d’indépendant.

Même si elles ont été mentionnées plus haut, les rappeler avec l’url des sites pour les obtenir au besoin. Exemple de l’attestation de vigilance sur le site de l’URSSAF prouvant que la société est à jour du paiement de ses cotisations.

Obtenir une simulation du rachat de crédit pour un travailleur indépendant

Tous les organismes de crédit ne sont pas dotés des mêmes prédispositions pour racheter facilement un crédit. Votre demande devrait donc être assez pertinente pour qu’elle ait toutes ses chances de plaire. 

Se tourner vers un courtier spécialisé pourrait vous permettre d’évaluer vos chances de réussite. À côté d’un expert du courtage, vous pouvez vous orienter vers un simulateur en ligne qui pourra simuler le montant de vos mensualités. En général, le service de simulation est gratuit et sans engagement.

Conclusion

Contrairement à un salarié, un travailleur indépendant ne dispose pas toujours de revenus stables, ce qui fait naître une crainte quant à sa capacité à profiter d’un rachat de crédit.

Un indépendant peut aussi se faire racheter ses prêts par un organisme financier. Seulement, il doit pouvoir justifier qu’il est capable de rembourser son emprunt dans la durée du prêt. Pour cela, il va devoir fournir des pièces justificatives sur sa situation financière. Les professionnels éligibles sont généralement ceux qui exercent des professions libérales ou des autoentrepreneurs qui peuvent démontrer la solidité de leur activité. 

Pauline Eyebe

Pauline étudiante en MBA 1 Digital Marketing stratégique et E-Communication et rédactrice de contenu web professionnel. Je sais combiner mes compétences marketing aux exigences du Web afin de produire des contenus pertinents et accrocheurs dans des domaines de prédilection que sont la finance et l’immobilier.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.